Select Your Style

Choose your layout

Color scheme

La méditation, un puissant outils de transformation

La méditation. Voici un outils simple, gratuit, accessible et tellement puissant!

Le hic, c’est qu’il y a tant de façons de méditer qui nous sont proposées partout sur le web que l’on peut rapidement se sentir perdu au risque de ne pas se permettre d’essayer. Je comprends bien cela. Je me suis moi aussi déjà sentie confuse suite aux nombreuses suggestions qui nous sont présentées. Alors pour donner suite à mes propres questionnements, j’ai entrepris de lire sur le sujet. Et le plus important, j’ai expérimenter par moi-même pour me faire une idée. Loin de moi l’idée de me présenter comme une experte en la matière. J’ose par contre vous partager les retombées d’une pratique quotidienne (ou presque) de 6 semaines de méditation.

Ce que j’y ai découvert est que la simplicité ET ce dans quoi vous vous sentez le plus confortable est LA MEILLEURE FAÇON DE FAIRE pour vous!

Alors allez-y simplement…

 

Comment s’y prendre?

*Avec musique, son de la nature ou sans musique. Comme vous le sentez. Amusez-vous à expérimenter et vérifier ce qui est le plus agréable pour commencer. On peut ensuite faire changement de temps en temps si on le désire.

*Il est possible de méditer assis, debout, couché ou en marchant lentement.  La meilleure position est celle qui vous permet d’être le plus présent(e) à votre inspiration et votre expiration. Si vous choisissez de méditer en position couché, assurez-vous de ne pas vous endormir car ce n’est pas le but recherché.

*Si vous choisissez de vous asseoir sur une chaise, il est suggéré de déposer les pieds à plat sur le sol pour se connecter à la Terre. Encore là, ce n’est pas une obligation. Faites en sorte que votre dos soit droit sans être appuyé sur le dossier. Enroulez vos épaules vers l’arrière et rentrez le menton afin de bien aligner le dessus de votre tête avec le ciel et vous permettre de ne pas arrondir le dos comme nous avons le réflexe de faire.

Sur une chaise / Sur un banc de méditation au sol / Sur un coussin au sol

*Si vous choisissez de vous installer à même le sol, prévoyez peut-être un ou deux coussins pour mettre sous le derrière de vos fessiers, de façon à ce qu’il soit beaucoup plus aisé de maintenir le dos droit, le bassin basculant de cette façon légèrement vers l’avant.

*Soyez habillé de façon à ne pas avoir froid. Vous pouvez vous couvrir d’une couverture au besoin.

*Ajustez votre minuterie à 5 minutes, fermez les yeux et … MÉDITEZ!

Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous concentrer sur l’air qui entre à l’inspiration et l’air qui sort à l’expiration. Vous pouvez compter pour vous aider, imaginer votre respiration, vous concentrer sur votre ventre ou votre poitrine qui se gonflent et se dégonflent. Vous pouvez vous amuser à imaginer vos chakras (centres d’énergie) qui tournent dans le sens des aiguilles d’une montre… Tout cela pendant seulement 5 minutes par jour, idéalement au même moment de la journée afin de vous aider à développer l’habitude.

Il se peut que certaines fois vous ayez de la difficulté à vous détendre, votre mental se baladant dans tous les sens. Et qu’à d’autres moments tout se passe bien et et que la concentration soit au rendez-vous. Surtout ne vous jugez pas! Les séances « plus mouvementées » arrivent à tous ceux qui méditent. Et ce n’est pas « mal ». Il s’agit d’accueillir cette séance et d’observer nos ressentis et nos réactions face à ce qui se présente. Suis-je dans le jugement de moi-même? Suis-je dans l’accueil, l’irritation, le découragement, la bienveillance? La méditation sert aussi à s’observer.

Persévérez! Soyez assurés qu’avec la pratique, le calme s’installera plus facilement et pour plus longtemps à l’intérieur de vos séances. Je vous garanti que vous obtiendrez des résultats dans les premières semaines et vous vous surprendrez à anticiper avec bonheur votre tête-à-tête quotidien avec vous-même.

*Si vous ressentez éventuellement le désir de prolonger vos séances, je vous invite à augmentez vos séances de quelques minutes à la fois. Sans vous mettre des objectifs trop élevés. Si vous êtes débutant et que vous vous imposez des séances de trente minutes minimum par jour, croyant que vous n’arriverez à rien en cinq minutes seulement, prenez du recul et observez-vous. Êtes-vous en train de faire preuve de rigidité envers vous? Est-ce que le désir de performance ne prendrait pas le dessus sur la bienveillance, le respect et l’amour de vous-même? Êtes-vous en train de vous juger et de vous critiquer?

Puisque la méditation le permet, osez prendre contact avec ce qui vous habite et ce, dans l’accueil et la bienveillance envers vous-mêmes. Cela ouvrira possiblement la porte à des prises de conscience qui peuvent s’avérer extrêmement bienfaisantes pour votre évolution personnelle.

J’espère que ces quelques pistes vous aurons donné envie d’expérimenter vous aussi cette pratique millénaire afin de vous faire bénéficier, vous aussi, de ses précieux bienfaits.

Bonne pratique!

Vickie Hébert, Massothérapeute holistique & Praticienne et Facilitatrice Access Bars®

 

Author Info